Comment soigner une entorse externe de la cheville ? Réaliser le strapping cheville du sportif !

strapping chevilleUn pied qui se tord sur un sol irrégulier, un relâchement de la cheville lors d’un effort, une surcharge d’entrainement, un manque d’étirement … autant de causes pour se faire une entorse à la cheville. La cheville gonflée, une douleur … Quels sont les traitements possibles pour une entorse externe de la cheville (distension du ligament latéral externe LLE), la plus fréquemment rencontrée. Nous détaillerons notamment le mode opératoire pour faire un strapping de la cheville.

Suite à une entorse il est important d’effectuer quelques gestes simples rapidement après « l’accident » : ne plus solliciter l’articulation, surélever la cheville, poser du froid sur la cheville (poche de glace ou bombe de froid) et mettre une bande de contention. La consultation d’un médecin permettra d’avoir un diagnostique complet parfois avec une radiographie (notamment pour la détection d’une fracture de la cheville ou du pied). Il existe plusieurs degrés d’entorse de la cheville : de la simple distension des ligaments de la cheville à l’arrachement complet de ces derniers. Le traitement de l’entorse de la cheville pourra être différencié.

Technique du strapping cheville communément appelée « strapp »

Si avant on effectuait une immobilisation totale de l’articulation pour une petite entorse externe de cheville, le corps médical préconise le plus généralement de nos jours son immobilisation partielle. Le strapping bien réalisé est une bonne solution. Il peut être un atout pour la guérison rapide de la cheville. Il permet également de continuer des entraînements dans certaines conditions. Suivant la gravité de la blessure, un joueur de foot peut se retrouver opérationnel sur le terrain après une quinzaine de jours. Faire un strapping à la cheville reste à la portée de beaucoup de gens.

Sur la vidéo nous pouvons apercevoir les étapes importantes de la réalisation du strapping cheville pour éviter ce mouvement de varus extrême :

  1. Embase
  2. Etriers
  3. Bandes en 8
  4. Bande de maintien du strapping et de confort.

La tension du strapp prend toute son importance en fonction de la gravité des lésions et de la sollicitation de l’articulation, le but du strapping étant de garder un maximum de stabilité de l’articulation tout en lui laissant une part de mobilité pour effectuer certains gestes inhérents à la pratique. Attention il vaut mieux ne pas strapper la cheville quand celle-ci est gonflée. Il faut attendre que l’hématome se résorbe avec des glaçages.

Matériel nécessaire à la pose du strapping

Pour choisir correctement son strapp, il faut tenir compte de la longueur des membres et la force de tension qu’on veut y appliquer. On choisira une bande adhésive de strapping plus large pour les embases et de la bande moins large pour les bandes actives que l’on peut doubler. Attention de ne pas faire de plis avec la bande collante, cela entraînerait une gêne et un manque d’efficacité. Avant le strapping on peut également procéder à un rasage (pour éviter une épilation lors du retrait du strap) et à l’application de crème protégée par des compresses pour éviter des irritations (notamment sur les tendons). Pour découper les bandes collantes de strap, il faut posséder une bonne paire de ciseaux afin d’être rapide et précis dans l’intervention.

Quelles sont les recommandations pour le traitement d’une entorse ?

Dans certains cas d’entorses il peut être également conseillé de porter une chevillière. Il est recommandé d’effectuer ensuite de la rééducation avec un spécialiste (ostéopathe, kiné,…) qui fera des exercices qui viseront à résorber l’œdème, à récupérer une bonne amplitude articulaire, à renforcer la musculature autour de l’articulation et à améliorer la proprioception. Pour éviter toute récidive d’entorse de cheville, il existe des exercices que l’on peut faire régulièrement. On peut par exemple commencer par masser le dessous de la voûte plantaire avec une balle de tennis en prenant appui légèrement sur sa cheville. Des exercices de renforcement des muscles liés à la cheville peuvent ensuite être effectués sur des bascules, des mini-trampolines ou avec des élastiques. Le strapping de la cheville peut être retiré dans cette phase de traitement de l’entorse à condition de prendre beaucoup de précautions. Il est également possible de reprendre de la marche sur tapis (voir course lente) avec de bonnes chaussures (amortie) et le vélo qui n’utilise la cheville que dans un axe. En parallèle il faut rechercher les causes de l’accident pour pouvoir également éviter une récidive :
- Est ce qu’il y a eu un manque de préparation ou d’échauffement ?
- Est-ce que mon matériel est bien adapté, est ce que je porte de bonnes chaussures pour l’activité ?
- Est-ce je ne compense pas sur un appui pour éviter une douleur dans une autre partie du corps ?
Il faut évacuer psychologiquement les images négatives de l’accident. Suivant les personnes, le ressenti de la blessure est différent, comme un bruit de craquement, une vision de la cheville qui se tord. Pour toutes ces raisons, il est intéressant de rencontrer des spécialistes tels qu’un ostéopathe, un podologue, un psychologue, un technicien de matériel sportif …

Savoir faire un « strapping » : petit quizz de révision

Ce petit quizz, vous permet de contrôler vos connaissances sur la base de 6 questions liées au strapping.

A) Qu’est ce qu’une entorse ?
1 – Une fracture
2 – Une déchirure d’un ligament
3 – Un claquage

B) Quel matériel utiliser pour faire un strapping de la cheville ?
1 – Du plâtre
2 – De la bande adhésive élastique
3 – De la bande en mousse

C) Combien de temps dure le traitement d’une entorse benigne de la cheville?
1 – Moins de 2 jours
2 – De 2 à 3 semaines
3 – Plus de 3 mois

D) Qui doit faire un strapping à la cheville ?
1 – Un chirurgien
2 – Le blessé
3 – Une personne compétente

E) Quels sont les risques d’un traitement d’entorse de la cheville mal effectué ?
1 – Aucun
2 – Un problème cardio-pulmonaire
3 – Une récidive

F) Doit on serrer toutes les bandes du strapping de la cheville ?
1 – Toutes pour assurer un bon maintien,
2 – Certaines seulement pour éviter de refaire le geste traumatique
3 – Peu importe, les bandes sont élastiques

Regarder vos résultats pour savoir si êtes aptes à strapper sur notre fan page france collections. N’hésitez pas à communiquer vos résultats dans les commentaires ci dessous.

Merci à Martin pour sa participation à la rédaction de l’article et à Romain LARUE pour ses conseils d’expert.

  1. A quand la prochaine vidéo ? :razz:

  2. oh oui…encore des vidéos!! sur les entorses ou autres…

  3. Bonjour.
    Peut on remplacer les petites 4 bandelettes qui servent d’etriers par du strapal(non élastique?
    merci

    • On peut utiliser du strappal pour effectuer les étriers mais avec de l’elasto, on peut effectuer les tensions que l’on veut en fonction de la gravité et de la guérison de l’entorse ainsi que de l’activité effectuée.

  4. Bonjour et merci pour cette petite vidéo très bien faite.
    Cela faisait quelques années que je n’avais pas eu d’entorse et elle m’a permis de me rappeler comment il fallait faire.

  5. Très intéressant comme thème d’article, sinon sympathique également la vidéo, il est donc également possible de faire un auto-strapping ? Comment déterminer avant tout si c’est une entorse externe, lorsqu’on n’a pas trop d’expérience là-dessus ?

    • Je pense que l’on peut se faire un strapping soi même mais que c’est plus facile au début de se le faire faire par une tierce personne! on peut savoir si c’est une entorse externe si on a senti le pied partir vers l’intérieur (inversion), si on a une douleur, un oedeme à l’extérieur du pied.

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>