Comment choisir sa raquette de badminton ?

Quelques conseils pratiques peuvent vous aider à faire votre choix avant l’achat de votre raquette de badminton. Bien qu’elle soit très personnelle et dépende des sensations de jeux, certaines grandes lignes peuvent vous guider.choisir sa raquette de badminton

Sur chaque fiche produit raquette badminton yonex du site France-Collections, un tableau comparatif des différentes raquettes peut vous aider à détecter les plus appropriées à votre jeu et à résumer leurs performances. Nous allons donc détailler chaque élément.

Les raquettes sont regroupées par série. Chez Yonex, on retrouve 6 séries : Arcsaber, Nanospeed, Armortec, Basic, Isometric et Muscle Power. Dans chaque série, les raquettes sont construites suivant des technologies similaires. Vous devez donc dans un premier temps choisir la catégorie de raquette qui vous convient. Dans cette catégorie, si votre pratique est occasionnelle privilégiez une raquette d’entrée de gamme, si elle est régulière optez pour une gamme de prix intermédiaire, et si vous faites de la compétition, choisissez une gamme de prix supérieur.

Notre conseil : la raquette la plus chère n’est pas celle qui vous conviendra forcément le mieux.

Le premier critère de la fiche est la rigidité, classée dans l’ordre suivant : extra rigide, rigide, médium et flexible. Plus la raquette est flexible plus elle se déforme et restitue de la puissance à l’impact. A force égale, plus la raquette est flexible plus le volant part loin mais avec moins de précision. A l’inverse les raquettes extra rigides sont moins puissantes mais plus précises.

Notre conseil :

Si vous possédez assez de techniques et de maitrise pour être bien placé et en avance sur le volant, choisissez une raquette plutôt rigide qui vous permettra de construire des attaques précises.

Si vous débutez ou si vous êtes en retard sur le volant (moins besoin de préparation), orientez vous vers une raquette flexible. De plus, la raquette flexible vous permettra de dégager loin. Elle est aussi plus confortable.

Le deuxième critère est la constitution de la tête de raquette. Les raquettes destinées pour une pratique en loisir sont en métal (acier, aluminium) ou en métal/carbone. Les raquettes destinées à la pratique régulière et à la compétition sont en carbone (graphite).

  • Métal : gamme basic 500
  • Métal : gamme basic 500
  • Carbone : gamme isometric, gamme nanospeed et gamme arcsaber …

Le troisième critère est la constitution du manche de la raquette. Il peut être en métal (acier, aluminium) ou en carbone (graphite). Le premier type est très peu confortable mais très résistant (conseillé dans le milieu scolaire ou en loisir). Le deuxième type convient à une pratique en club.


Le quatrième critère regroupe le poids de la raquette, le grip et le cordage.

  • Le poids : Une pratique quotidienne et intensive du badminton avec une raquette trop lourde peut engendrer des traumatismes corporels. Notre conseil : plus vous jouez régulièrement, plus votre corps sera sollicité et plus la raquette légère sera confortable.
  • Le grip : Il va agir dans la transmission des sensations. Certains vont préférer des grips très fins afin de ne pas les atténuer à travers le manche.
  • La tension : Elle est mentionnée avec un mini et maxi suivant la résistance du cadre de la raquette. Cela vous permet de déterminer si votre tension de cordage entre dans la plage d’utilisation de la raquette.Plus le cordage est tendu, plus vous améliorez le toucher de la raquette au détriment de la puissance. Un cordage moins tendu acceptera mieux les décentrages dans le tamis lors des frappes. Plus vous tendez fort, plus vos frappes doivent être précises au centre du tamis. Notre conseil : Débutants, ne tendez pas trop fort votre raquette afin de pouvoir frapper plus fort, d’être plus puissant et de mieux tolérer les décentrages de volants dans le tamis.

Cinquième et sixième critères : Vous retrouvez les détails de chaque technologie utilisée pour la tête et le manche de la raquette. Dans un prochain article sur le blog, nous reprendrons ce qui se cache derrière ces termes parfois très futuristes.

Dernier critère : Enfin vous trouvez, dans les deux dernières lignes du comparatif, deux éléments mesurés sur la raquette.

Le premier élément compare la sortie du volant de la raquette (forte répulsion ou forte retenue) correspondant à la vitesse du volant. Les raquettes à forte répulsion ont tendance à accélérer le volant en sortie de raquette (idéal pour les smashes). Inversement, les raquettes à forte retenue ont tendance à retenir le volant en sortie de raquette (idéal pour les amortis).

Le deuxième élément mesure l’équilibre de la raquette et donc la répartition de son poids. On divise la longueur de la raquette à peu prés en deux et on regarde si le poids de la raquette se situe plus dans la tête ou dans le manche. Lorsque le poids est équivalent dans les deux, c’est l’équilibre neutre. Lorsque le poids est supérieur en tête de raquette, nous parlons d’équilibre en tête. Et inversement si il y a plus de poids vers le manche, c’est l’équilibre manche.

  • Équilibre en tête : Il indique que le point d’équilibre n’est pas neutre, favorisant la tête de raquette. L’apport de poids en tête augmentera la puissance dans les smashes mais lui donne moins de maniabilité en défense. Elle favorise donc le jeu d’attaque et suppose d’être bien placé et en avance sur le volant. Un poids en tête est souvent associé à une raquette rigide pour lui donner de la puissance.Associé à une raquette flexible, l’équilibre en tête en fait une raquette très puissante avec très peu de contrôle. Elle peut être utile à un débutant à qui il manquerait de la force pour envoyer le volant au fond du court.

Exemple suivant la rigidité :

FLEXIBLE MEDIUM RIGIDE EXTRA RIGIDE
Armortec 600 Armortec 70MG

Armortec 30

Arcsaber 10

Arcsaber ZS

Armotec 900T

Armotec 900P

Armotec 50

Armortec 700

 

 

  • Équilibre neutre : Il indique que le point d’équilibre de la raquette est neutre, ne favorisant ni la tête de raquette ni le manche. Le constructeur a gardé les qualités de base de la raquette et ne favorise pas la puissance ou le contrôle proposant un compromis entre attaque et défense.

Exemple suivant la rigidité :

FLEXIBLE MEDIUM RIGIDE EXTRA RIGIDE
Nanospeed 800 Arcsaber 5

Arcsaber 7

Arcsaber 9

Nanospeed 4500

Nanospeed 5000

Arcsaber 008

Nanospeed 850

Nanospeed 9900

Arcsaber 8DX


  • Équilibre en manche : Il indique que le point d’équilibre a été déplacé, créant plus de poids dans le manche que dans la tête de raquette. Vous pouvez développer un smash aussi puissant qu’avec une raquette en tête mais votre vitesse de rotation devra être plus importante. La tête de raquette est plus maniable et permet d’avoir un geste plus rapide. C’est idéal pour un jeu de défense ou bien un jeu en double pour de meilleurs réflexes (amortis rapides et demi smashes).Il est souvent associé à une raquette souple pour reprendre un peu de précision.Associé à une raquette rigide, le poids dans le manche va rendre la raquette encore moins puissante mais extrêmement précise et maniable, ce qui suppose une très bonne technique de jeu. Pour une puissance égale avec les autres types de raquettes, la vitesse de rotation de la raquette doit être supérieure.

Exemple suivant la rigidité :

FLEXIBLE MEDIUM RIGIDE EXTRA RIGIDE
Nanospeed 100 Nanospeed 300

 

Nanospeed 7000

 

Évidemment, il faut dans la mesure du possible tester les différentes raquettes grâce à votre club, à vos amis, pour trouver les bonnes sensations. Cet article vous donne les lignes générales mais rien sur votre propre expérience avec tel ou tel type de raquette. N’hésitez pas à compléter cet article avec vos expériences personnelles.




Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>